Travail au sol

Travail au sol

Les pratiques culturales traditionnelles sont indispensables au bon état structurel du sol et donc du bon état sanitaire de la plante. Elles peuvent être de surface ou en profondeur. Se sont :

Les binages qui permettent de maintenir le sol propre en supprimant les mauvaises herbes, mais aussi de casser la croûte qui se forme par le tassement naturel. En période sèche ils permettent de limiter l'évaporation de l'eau du sol en effectuant une rupture des remontées d'eau entre la surface de la terre et l'air ambiant. C'est une économie d'eau non négligeable.

Les bêchages qui permettent une aération du sol en profondeur, un décompactage du sol et l'apport de nutriments. Généralement pratiqués en hivers, ils sont également bénéfiques au drainage du sol pendant cette période. Les découpes nette des massifs accompagnent ce travail, et sont d'ordre esthétique.

Les griffages sont des pratiques intermédiaires qui ameublissent les sols dans les couches intermédiaires, ils ont un effet sanitaire et esthétique.

Les traitements des allées et voiries, des bords de murs, des clôtures, des terrasses, des sols nus ou plantés, contre les insectes, les maladies. Ils sont réalisés avec les protections et produits homologués, adaptés et conformément à la législation en vigueur. Ils sont raisonnés et non appliqués à outrance par respect pour l'environnement